Skip to main content
Update Corona: nos agences restent ouvertes ! Cliquez ici pour plus d’informations.

Quelles sont les dates des congés du bâtiment en 2021 ?

Chaque année le secteur de la construction s'octroie collectivement un congé mérité pendant les mois d’été. Ces congés du bâtiment ont traditionnellement lieu autour de juillet. Les dates de départ et de fin diffèrent pour chaque région. Les congés du bâtiment durent généralement trois semaines, dans la région de Bruxelles-Hal-Vilvorde les travaux sont paralysés pendant quatre semaines. En plus, il y a les jours de remplacement des jours fériés et ceux de repos supplémentaires. Faites attention : à cause du coronavirus, des changements ne peuvent pas être exclus complètement en 2021.

Flandre

  • Arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde: du 5 au 30 juillet 2021
  • Provinces d’Anvers et de Limbourg & la région de Louvain: du 12 au 30 juillet 2021
  • Province de la Flandre-Occidentale: du 19 juillet au 6 ou 13 août 2021
  • La Flandre-Orientale, à l'exception de Lokeren et de Hamme: du 12 juillet au 2 août 2021
  • Cantons de Hamme et de Lokeren: du 19 juillet au 9 août 2021

Wallonie

  • Arrondissement de Liège-Huy-Waremme et de Verviers: du 5 (solde 1 jour) ou du 12 juillet (solde 6 jours) au 30 juillet 2021
  • Province de Namur: du 6 juillet au 31 juillet 2020, soit 13 juillet au 31 juillet (solde 6 jours)
  • Province de Luxembourg: de 12 juillet au 30 juillet 2021 ou de 19 juillet du 6 août 2021 (solde 6 jours)
  • Province de Brabant wallon: du 5 juillet au 30 juillet 2021
  • Province de Hainaut: du 5 au 26 juillet 2021 (solde 5 jours)

Les jours fériés en 2021

  • Jour de l'an: vendredi 1er janvier
  • Lundi de Pâques: lundi 5 avril
  • Fête du travail: samedi 1er mai
  • Ascension: jeudi 13 mai
  • Lundi de Pentecôte: lundi 24 mai
  • Fête Nationale: mercredi 21 juillet
  • Assomption: dimanche 15 août
  • Toussaint: lundi 1er novembre
  • Armistice: jeudi 11 novembre
  • Noël: samedi 25 décembre

Comment les congés du bâtiment sont déterminés ?

Les congés du bâtiment ne sont pas imposés, mais résultent d’un accord ou d’une recommandation que le secteur du bâtiment conclut en automne pour l’année suivante. Il est donc tout à fait possible que votre employeur ne suive pas cet accord. Ainsi, nombreuses sont les sociétés de travaux routiers, par exemple, qui restent actives en juillet parce qu’il y a moins de circulation. La plupart des entreprises respectent toutefois les recommandations concernant les congés du bâtiment, ce qui leurs permet de ne pas être confrontées à des problèmes d’organisation.