Skip to main content

4 choses que chaque jeune diplômé doit savoir

On apprend beaucoup de choses à l’école, mais vous a-t-on déjà dit quoi faire une fois que vous êtes diplômé ? Il y a beaucoup de formalités à remplir avant de commencer à chercher un emploi. Vous trouverez ci-dessous une liste des choses les plus importantes à faire pour que vous puissiez faire vos premiers pas sur le marché du travail sans aucun problème. 

  1. Enregistrez-vous le plus rapidement possible comme demandeur d’emploi

Tout le monde n'est pas obligé de le faire auprès de la même organisation, car cela varie d'une région à l'autre. Vous trouverez ci-dessous un bref aperçu de l'agence la mieux adaptée à chaque région, de sorte qu’il n’y ait aucun doute possible.

  • Flandre : VDAB

  • Wallonie : Forem

  • Région de Bruxelles-Capitale : Actiris

  • Cantons de l’Est : ADG

Cela peut ne pas sembler très important à première vue, mais cela détermine quand vous avez droit à votre allocation d'intégration ou à votre allocation d'attente. Si vous n'avez toujours pas d'emploi dans les 310 premiers jours suivant votre inscription, vous avez droit à cette allocation. Plus vous attendez pour vous inscrire, plus il faudra de temps pour recevoir vos allocations !

Si vous obtenez votre diplôme en juin, vous avez l’avantage de pouvoir en bénéficier bien plus tôt. Vous pouvez toujours avoir un job étudiant jusqu'en septembre, sans que cela ne retarde votre période d'attente. Cependant, pour les personnes qui obtiennent leur diplôme au milieu de l'année scolaire, un job étudiant n'est alors plus une option.

  1. Rejoignez une mutuelle

Jusqu'à présent, vous pouviez toujours faire appel à l'assurance de vos parents. Cette période touche maintenant à sa fin. Tant que vous en êtes encore en stage d’insertion professionnelle, il n'y a pas de problème. À partir du moment où vous avez vous-même un emploi, vous devez également être assuré. 

C'est un petit effort qui vous fera économiser beaucoup d'argent à long terme. Votre mutuelle veille à ce que vous soyez toujours remboursé d'une partie des visites chez le médecin et des autres frais médicaux. Nous espérons, bien sûr, que vous n'en avez pas trop besoin, mais vous feriez mieux de vous assurer complètement.

  1. Les syndicats sont vos amis

Les syndicats veilleront à ce que vous ayez beaucoup moins de soucis tout au long de votre carrière. Ainsi, vous n'avez pas seulement droit à quelques petites primes, mais vous pouvez également être sûr que vos intérêts seront défendus sur le marché du travail. Vous vous retrouvez face à une entreprise qui vous traite injustement ? Alors, le syndicat pourra vous défendre et prendre le relais.

De plus, les syndicats vous aident également avec l'administration. Vous devez soumettre une demande ou remplir un formulaire quelque part ? Ils vous assisteront et vous conseilleront. Ils vous aideront même à remplir votre déclaration d’impôt !  

  1. Les vacances jeunes

Beaucoup de gens associent les vacances jeunes aux syndicats. Toutefois, vous n'êtes pas obligé d'être membre d'un syndicat pour demander des vacances jeunes. Si vous avez décidé de ne pas vous syndiquer, vous pouvez faire appel aux allocations de chômage.

Vous ne pouvez pas demander immédiatement des vacances jeunes dès que vous finissez l'école. Il faut attendre le début de l'année suivante, mais ne l'oubliez pas pour autant ! En Belgique, vous recevez des vacances sur base du nombre de jours travaillés l'année précédente. Cela signifie qu'au cours de votre première année, vous n’avez pratiquement pas de vacances, et au cours de votre deuxième année, vous n'aurez pas encore atteint le nombre complet de jours. Avec des vacances jeunes, vous pouvez rendre cette deuxième année un peu plus supportable, car ces jours complètent vos jours de vacances limités.

Pour avoir droit aux vacances jeunes, vous devez remplir trois conditions :

  • Avoir moins de 25 ans

  • Avoir terminé avec succès votre formation

  • Avoir travaillé comme salarié pendant une période minimale d’un mois l'année précédente (un job étudiant ne compte pas).

Selon le nombre de jours que vous avez déjà travaillés au cours de l'année précédente, vous aurez plus ou moins de jours de congé supplémentaires. Veuillez noter que ces jours de congé ne sont pas payés à 100 % !

Vous avez envie de vous y mettre dès maintenant ? Vous voulez profiter de vos vacances jeunes et réduire au maximum votre temps d'attente ? Alors, il vaut mieux commencer à chercher un emploi maintenant. Nous vous aiderons avec plaisir. Nous avons une série  de postes vacants parmi lesquels se trouve certainement un emploi pour vous. Vous avez des questions ? N’hésitez pas à nous contacter