Skip to main content
Update Corona: nos agences sont ouvertes à nouveau ! Cliquez ici pour plus d’informations.

Le coronavirus - FAQ

Agences d'IMPACT

Les agences sont-elles ouvertes ?

Absolument! Toutes nos agences sont ouvertes dès ce 2 juin, en respectant les mesures nécessaires. Evidemment, nous devons continuer à respecter rigoureusement les mesures. C’est la raison pour laquelle nous souhaitons provisoirement n’autoriser l’accès à nos agences que sur rendez-vous. De cette façon, nous pouvons garantir le maintien d’une distance suffisante et limiter le nombre de personnes présentes dans un même local. 

Quelles mesures sont prises par IMPACT?

La santé de chacun d’entre-nous est d’une importance capitale. C'est la raison pour laquelle IMPACT applique les mesures suivantes:

  • Nous souhaitons provisoirement n’autoriser l’accès à nos agences que sur rendez-vous.
  • Dans chaque agence, vous pouvez trouver du gel désinfectant pour les mains.

  • Nous vous encourageons à garder une distance, à désinfecter régulièrement vos mains et à porter un masque autant que faire se peut.

  • Par agence, nous avons équipé un bureau avec un plexi de protection afin de vous permettre d’avoir des entretiens en toute sécurité

Chômage temporaire pour force majeure

Je suis en chômage temporaire, mais j’ai reçu un contrat ?

Vous avez peut-être déjà reçu un contrat d'IMPACT. C'est tout à fait normal. Le 22 mars, le gouvernement a décidé d'assouplir les règles sur le chômage économique. En tant qu’intérimaire, vous avez également droit à une allocation de chômage temporaire pour force majeure, à condition que vous soyez sous contrat en tant que travailleur intérimaire. Les intérimaires dont le contrat continuerait à s’appliquer s’il n’y avait pas eu la crise du corona, pourront bénéficier d’une allocation. Par exemple, la condition d'ancienneté tombe et l'allocation sera également légèrement plus élevée.

Le contrat ne signifie donc pas que vous devez retourner au travail, mais vous permet uniquement de bénéficier de l'allocation de chômage. Vous devez seulement signer le contrat.

Que dois-je faire pour obtenir mon allocation de chômage ?

Pour avoir droit à une allocation en tant qu’intérimaire, vous devez introduire une demande auprès de votre organisme de paiement. IMPACT remplira pour vous le formulaire simplifié et vous le fera parvenir par courrier au plus vite. Il vous suffit de compléter et signer le document et de l'envoyer par courrier à la CAPAC ou à votre syndicat. Cependant, vous pouvez aussi introduire votre demande en ligne, ce qui vous permet de ne pas devoir vous déplacer. Dans ce cas, il vous suffit de compléter le formulaire en ligne et vous n'avez pas besoin du formulaire envoyé par IMPACT.

Comment puis-je introduire ma demande d'allocation de chômage à la CAPAC ?

Vous recevrez toujours des allocations de chômage, que vous soyez syndiqué ou pas. La CAPAC vous aidera gratuitement. La CAPAC est une institution publique de sécurité sociale qui paie les allocations de chômage aux personnes qui ne sont pas syndiquées. Vous pouvez envoyer le formulaire signé à la CAPAC par courrier ou introduire votre demande vous-même en complétant le nouveau formulaire en ligne.

Comment puis-je introduire ma demande en ligne ?

  1. Complétez tous les champs dans le nouveau formulaire
  2. Vous pouvez trouver la date sur le formulaire qu'IMPACT vous a envoyé
  3. N’oubliez pas de remplir votre adresse e-mail et votre numéro de téléphone

  4. La CAPAC créera votre demande d’allocations et complètera votre dossier

  5. La CAPAC enverra votre demande à l’ONEM (l’Office National de l’Emploi)

Comment puis-je introduire ma demande d'allocation de chômage au syndicat ?

Vous introduisez votre demande par courrier ou en ligne. En fonction de votre syndicat, vous surfez vers les sites suivantes pour introduire votre demande.

Comment puis-je introduire ma demande en ligne ?

Après le traitement des salaires, les données entre notre Secrétariat social (Groupe S) et la Banque-Carrefour des Entreprises sont reliées et envoyées automatiquement sous forme électronique aux organismes de paiement respectifs (CAPAC, FGTB, etc.).

Quand est-ce que je vais recevoir mon allocation de chômage?

Afin de pouvoir calculer votre allocation, il faut d'abord que le mois complet soit clôturé. Cela signifie que les prestations pour le mois entier doivent être traitées avant que le secrétariat social puisse faire les déclarations. Ces déclarations sont visibles quelques jours plus tard pour les syndicats et la CAPAC.

Compte tenu du nombre de dossiers qui doivent être traités par l’ONEM et les organismes de paiement à l'heure actuelle et dans les mois à venir, nous n'osons pas donner de délais précis. Nous avons été informés qu'une période minimale de 2 semaines devrait être applicable.

Cela signifie que l’allocation de chômage du mois de mars serait versée à la mi-avril, celle du mois d'avril à la mi-mai, etc... Sachez que ces organismes sont confrontés à des demandes massives, alors ne vous fixez pas sur ces délais. Ils feront tout ce qui est en leur pouvoir pour traiter et payer le plus rapidement possible.

Est-ce que je peux suivre mon dossier à la CAPAC ou au syndicat en ligne?

C’est possible ! Ces organismes disposent tous d'applications en ligne gratuites qui vous permettent de consulter votre dossier personnel en toute sécurité. Vu la situation, c'est très utile ! Vous disposez toujours des informations les plus récentes et vous n'avez pas besoin de vous y rendre physiquement. De plus, elle est disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 via un PC, une tablette ou un smartphone. Vous trouverez toujours un aperçu actualisé de vos paiements et de vos demandes.

La plupart des applications en ligne fonctionnent avec un lecteur de carte (eID) ou via Itsme (Itsme® est une application gratuite qui vous permet de prouver votre identité ou de confirmer des transactions via votre smartphone de manière sécurisée, facile et fiable).

Quel est le montant de l’allocation de chômage temporaire ?

En cas de chômage temporaire, vous percevez un montant égal à 65% de votre rémunération moyenne plafonnée - plafonnée à 2.754,76 euro par mois. Jusqu’au 30 juin 2020, le montant de l’allocation de chômage temporaire est porté à 70% de la rémunération moyenne plafonnée. Un précompte professionnel de 26,75 % est retenu sur les allocations de chômage temporaire. En plus, l'ONEM paiera un complément de 5,63€ par jour.

Primes

Est-ce qu’un complément est payé en plus de l’indemnisation de chômage temporaire pour cas de force majeure ? 

Un supplément de 5,63€ par jour sera payé par l’ONEM en cas de chômage temporaire pour cause de force majeure.

Les jours de chômage temporaire sont-ils pris en considération pour le calcul du pécule des vacances annuelles ?

Les jours de chômage temporaire pour force majeure ne seront pas pris en considération pour le calcul du pécule des vacances annuelles. Les jours de chômage pour raison économique seront pris en considération, mais ils seront limités à 5 jours par période de référence.

Les jours de chômage temporaire sont-ils pris en considération pour le calcul du pécule des vacances annuelles dans la CP 200 ?

Ni les jours de chômage temporaire pour force majeure ni les jours de chômage pour raison économique seront pris en considération pour le calcul du pécule des vacances annuelles dans la CP 200.

Je travaille/veux travailler pendant la crise corona

Qui doit prendre les mesures de protection nécessaires pour les intérimaires ? 

Pour les intérimaires, le client est responsable de la politique de bien-être. C'est donc également lui qui devra évaluer si des mesures sont nécessaires et, le cas échéant, prendre des mesures pour les intérimaires. En aucun cas, l’intérimaire ne doit bénéficier d'une protection moindre que celle qui s’applique aux employés permanents.

En tant qu'intérimaire, continuez à appliquer les mesures suivantes : lavez-vous régulièrement les mains, utilisez des mouchoirs en papier neufs et jetez-les ensuite, éternuez ou toussez dans le pli du coude, évitez de vous donner la main, de vous faire la bise ou de vous serrer dans les bras, restez chez vous autant que possible, certainement si vous êtes malade et gardez une distance suffisante (1,5 mètre) lorsque vous êtes à l'extérieur.

Avez-vous des questions ou des remarques en ce qui concerne l’application des mesures pour se protéger du coronavirus sur votre lieu de travail ? Contactez-nous ou parlez-en à votre responsable.

Je dois me déplacer pour aller travailler. Ai-je besoin d’un document ?

Il n'existe actuellement aucun système d'attestation en Belgique. Personne n’est donc obligé de présenter une attestation de déplacement. Il convient de noter que tous les voyages ne sont pas autorisés en Belgique. 

Pour traverser la frontière pour des raisons professionnelles, il existe un formulaire qui a été établi par le gouvernement belge et qui donne à l'employeur la possibilité de démontrer la relation de travail avec le salarié. Il sert de preuve pour démontrer la nécessité de traverser la frontière dans le contexte de la situation COVID-19.

Avez-vous encore des questions ou voulez-vous demander le document ? Faites-le par courrier : coronacrisis@impact.be.

Je suis un collaborateur français qui doit venir travailler en Belgique. Que dois-je faire ?

A partir de mardi 17 mars à midi, un lock-out sera en vigueur pour l'ensemble du territoire français pendant au moins quinze jours. Si un salarié , pour qui le télétravail n'est pas possible, devait se déplacer en France du domicile au travail, il doit être en possession d’un document obligatoire. En outre, l'employeur doit également délivrer un certificat, mis à disposition par l'État français et à compléter par le salarié, avec lequel il déclare que son déplacement est légitime.

Avez-vous encore des questions ou voulez-vous demander le document ? Faites-le par courrier : coronacrisis@impact.be.

Est-ce qu’aller postuler est considéré un déplacement essentiel ?

La recherche d’emploi est équivalente au travail. Les entretiens peuvent donc avoir lieu « physiquement » moyennant le respect des mesures de distanciation sociale. Il est cependant conseillé d’organiser les entretiens d’embauche autant que possible à distance. 

Maladie et quarantaine

Quels conseils dois-je appliquer ?

La santé de chacun de nous est d’une importance capitale. C’est la raison pour laquelle nous ne pouvons pas assez souligner l’importance de continuer à appliquer les conseils suivants :

  • Lavez-vous régulièrement les mains
  • Utilisez un mouchoir en papier neuf et jetez-le immédiatement après utilisation
  • Pas de mouchoir ? Eternuez ou toussez dans le pli de votre coude
  • Évitez les poignées de main, de faire la bise ou de faire des câlins
  • Restez chez vous autant que possible, et absolument si vous vous sentez malade
  • Vous devez tout de même vous déplacer ? Evitez les contacts rapprochés et gardez une distance suffisante (1,5 mètre)

Vous avez l’impression d’avoir des signes d’état grippal ou vous avez de la température, vous toussez, vous avez le souffle court ou vous avez mal la gorge ? Prenez contact téléphoniquement avec votre médecin traitant afin d’éviter de contaminer quelqu’un dans la salle d’attente.

Je suis contaminé par le coronavirus. Que dois-je faire ?

Bien sûr, vous ne pouvez pas travailler dans ce cas. Dès lors, l'impossibilité de travailler est due à une incapacité de travail et les règles normales dans le cadre d’une maladie s'appliquent : informez-nous et envoyez-nous un certificat d’incapacité. Il est bien sûr de notre devoir de le signaler au client afin qu'il puisse lui aussi prendre les mesures nécessaires.

Je suis mis en quarantaine parce que j’habite avec une personne qui est contaminée par le virus. Quelle situation est d’application ?

Dans cette situation, vous êtes en chômage temporaire pour force majeure. Envoyez le certificat médical de votre médecin à coronacrisis@impact.be en mentionnant votre agence spécifique, afin que nous puissions arranger l’administration nécessaire pour vous. Vous pouvez également suivre la procédure simplifiée pour la demande de chômage temporaire.

Je veux rester à la maison pour garder mes enfants. Et maintenant?

L'ONEM a décidé que ce n'est pas une raison valable pour être en chômage temporaire, car tous les enfants doivent pouvoir être gardés dans les écoles. Ce n'est que s'il est clairement démontré qu'il n'y avait pas de garde du tout et que vous n'avez pas d'alternative que le chômage temporaire peut être demandé pour cause de force majeure.

Etudiants

Je suis étudiant et je ne dois pas aller à l’école actuellement. Puis-je exercer un job d’étudiant pendant cette période ?

Vu les différentes législations applicables, nous faisons actuellement la distinction suivante : 

  • Pour l’étudiant âgé de plus de 18 ans (études supérieures) :

Nous doutons fort que l’ONSS retire à tous les jeunes concernés le statut d’étudiant pour les semaines à venir. Vos cours ont été annulés pour force majeure. Vous êtes et continuez à être étudiant, donc un contrat pour toute la semaine sous ce statut nous semble assurément possible !

  • Pour l’étudiant âgé de moins de 18 ans (études secondaires) :

Au vu d’un avis du SPF ETCS au sujet du recours à des contrats à temps plein pour des mineurs d’âge qui sortent de l’école, nous conseillons que la durée du travail autorisée ne soit pas supérieure à ce qui est possible pendant une semaine de cours effective. L’occupation peut donc se faire par exemple le mercredi après-midi ou pendant le week-end, mais ne peut pas s’élever à 38h/semaine. 

  • Pour l’étudiant étranger (avec une limitation de 20h) :

En tant qu'étudiant étranger, vous pouvez effectuer des prestations de travail en dehors des vacances scolaires. Etant donné qu’on ne peut pas encore parler de vacances scolaires, il vaut mieux appliquer strictement la loi en vigueur. Les étudiants étrangers ne peuvent pas travailler plus de 20h par semaine.

Mise à jour: les heures que vous presterez lors du deuxième trimestre ne seront pas comptabilisées dans votre contingent de 475 heures

À l’image de beaucoup d’autres étudiants jobistes, vous enchaînez les heures supplémentaires (dans un supermarché ou un magasin d’alimentation, par exemple) afin d’aider la société à surmonter la crise sanitaire actuelle. Sache alors que vous pourrez compter sur un coup de pouce des autorités. Le gouvernement a en effet décidé que les heures que vous presterez lors du deuxième trimestre (1/4 - 30/6) ne seront pas comptabilisées dans votre contingent de 475 heures, sans que vous perdez pour autant le droit aux cotisations sociales réduites. Cette mesure concerne TOUS les étudiants jobistes et n’est pas limitée à un secteur en particulier. La décision du gouvernement n’a pas encore été traduite dans l’application Student@work, mais le compteur d’heures en ligne sera adapté dans les plus brefs délais.

Avez-vous encore des questions ?

IMPACT reste à votre disposition : 

Rester au courant des dernières mesures ?

Travailler chez
IMPACT?

Nos offres d'emploi internes

Pas trouvé le job que vous cherchez?

Postulez spontanément